LE CHAMP DES SIRÈNES - PROPOSITION POUR LES JARDINS DE MÉTIS - 2020.

Un périmètre de végétaux sauvages étreint une masse blanche vaporeuse qui s’anime subtilement par les changements atmosphériques et les stimulations extérieures. La perception du regardeur est convoquée par un sentiment d’interdit (puis-je rentrer ou non à l’intérieur ?) doublé d’un désir de découvrir le cœur de l’installation qui abritent des formes non figuratives dans un espace circonscrit. L’ensemble forme une œuvre complexe et raffinée où la lumière, la géométrie, les couleurs, les ombrages et l’espace dialoguent activement. La perception des différentes phases de la journée pourra s’apprécier par la juxtaposition des formes abstraites et du vide rendu non seulement visible et tactilement sensible par le voilage qui devient l’écran récepteur de cette nouvelle composition onirique. Notre proposition ne consiste pas uniquement à tourner autour de l’objet, on suggère également de tourner à l’intérieur. L’impression de transgresser un espace défini souligne la dimension réflexive de l’œuvre qui permet au participant à prendre conscience comment l’ensemble de ses sensations interagissent directement avec son environnement immédiat. Plus encore, ce projet souhaite stimuler notre imaginaire en produisant des scènes qui mêlent indistinctement des référents réels et des visions irréelles.  

 

Crédits de conception : Blanchette Architectes en collaboration avec Maxime Partouche

Retour aux projets.
Retour.