Résidence Exogène

La résidence Exogène est destinée à un couple avec deux enfants souhaitant une conception qui s’ancre dans des pratiques de maisons passives. L’un est thérapeute, l’autre est musicien, il nous fallait donc réfléchir à une façon de conjuguer ces deux occupations au sein d’une même habitation.

La résidence prend place sur un terrain boisé descendant en pente forte vers le lac. Très vite, nous avons fait le choix avec le client de respecter le plus possible l’inclinaison de la pente pour implanter les volumes. La résidence prend alors l’expression de volumes de bois découpés déposés sur leurs socles de béton. À l’arrivée depuis le haut du site, on ne perçoit que le volume haut de la bâtisse ne laissant aucunement présager ses mensurations. Une terrasse suspendue faisant face au lac est créée grâce au glissement du volume médian qui se désaxe des deux autres.

Chacun des volumes abrite un espace de vie de la résidence. Le niveau le plus haut est destiné aux parents avec la suite parentale et un bureau de consultation, l’aire de vie commune occupe le niveau intermédiaire, alors que le niveau bas est réservé aux deux enfants. L’ensemble est desservi par le geste simple d’un escalier d’acier et de bois découpant chaque étage.

Retour aux projets.
Retour.